Jean-Claude Juncker

Il a dit

« [...] dire que tout va changer parce qu'il y a un nouveau gouvernement à Athènes, c'est prendre ses désirs pour des réalités [...] Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. On ne peut pas sortir de l’euro sans sortir de l’Union européenne. À l’inverse, pour revenir, il faudrait que les 28 parlements nationaux soient d’accord, avec traité d’adhésion et ratifications idoines. C’est une pure spéculation. Le débat sur la sortie de la Grèce de la monnaie commune est un faux débat. »

  • « Jean-Claude Juncker : «La Grèce doit respecter l'Europe» », Jean-Jacques Mével, Le Figaro, 28 janvier 2015 (lire en ligne)