Yassine Belattar

Il a dit

« L’homme qui a vécu Mai-68 peut-il encore légitimement croire qu’il apportera le changement en 2018 ?

La vie n’est pas un éternel recommencement. Nous combattons le quotidien et nous contournons la lassitude, nous combattons donc aussi les certitudes. Le pays est en mouvement et il ne peut rester statique. Ces hommes blancs de plus de 60 ans sont peut-être la clé du problème. Pas de gérontophobie, loin de là, je parle plutôt d'une vision devenue obsolète mais néanmoins dangereuse. »

  • « "Minitel contre iPod" : Yassine Belattar revient sur son échange avec Bernard Kouchner », Yassine Belattar, L'Obs, 1er décembre 2017 (lire en ligne)


Sa nébuleuse