André Glucksmann

Il a dit

« Le nouveau fascisme s'appuie, comme jamais auparavant, sur la mobilisation guerrière de l'appareil d'Etat, il recrute moins les exclus du système impérialiste que les couches autoritaires et parasites produites par le système [...]. La particularité du nouveau fascisme c'est qu'il ne peut plus organiser directement une fraction des masses [...]. Désormais, c'est la fascisation elle-même qui est l'oeuvre de l'appareil d'Etat. Police, justice, monopole de l'information, bureaucraties autoritaires qui assuraient jadis les assises de la "révolution fasciste" doivent se battre maintenant aux avant-postes. »

  • « Nouveau fascisme, nouvelle démocratie », Les Temps Modernes, mai 1972, p. 315


« Le fascisme est dans l’Etat, c’est même là qu’il se trouve le mieux et M. Marcellin [Ministre de l'Intérieur qui réprima notamment mai 68] ne prendra pas d’assaut son propre bureau. Le fascisme d’aujourd’hui ne signifie plus la prise du Ministère de l’Intérieur par des groupes d’extrême droite mais la prise de la France par le Ministère de l’Intérieur. »

  • « Nouveau fascisme, nouvelle démocratie », Les Temps Modernes, mai 1972, p. 272