Aquilino Morelle

Il a dit

« Et puis il y avait l’homme et son caractère. Pas assez d’autorité et trop de raideur. Pas assez de fierté et trop d’orgueil. Pas assez de dureté et trop d’intransigeance. Pas assez de sensibilité et trop de susceptibilité. Pas assez de colère et trop de rancœur. Sans compter son principal défaut, auquel il ne pouvait rien, et de nature paradoxale : le couple politique fusionnel qu’il formait avec le Président ne convenait pas à l’exercice du pouvoir d’État. Trop proches l’un de l’autre, leurs qualités se neutralisaient tandis que leurs défauts se potentialisaient. »


« J'ai commis une faute ? Certainement. Qui n'en commet pas ? Lui a consenti à un coup bas. François Hollande est un faux gentil et un vrai méchant. »


« La vérité est simple et cruelle : François Hollande ne voulait pas exercer le pouvoir ; il voulait seulement être président de la République. [...] Il est toujours resté comme extérieur à la fonction présidentielle. »


« Étrange président que cet homme plein de charme et dénué de toute autorité »

Sa nébuleuse