Danièle Obono

Elle a dit

« Je n’ai pas pleuré Charlie. […] J'ai pleuré toutes les fois où des camarades ont défendu, mordicus, les caricatures racistes de Charlie Hebdo ou les propos de Caroline Fourest au nom de « la liberté d’expression » (des Blanc-he-s/dominant-e-s) ou de la laïcité « à la Française ». Mais se sont opportunément tu-e-s quand l’Etat s’est attaqué à Dieudonné, voire ont appelé et soutenu sa censure… »

  • « Valls dénonce le texte de la députée LFI Obono où elle raconte ne pas avoir pleuré Charlie Hebdo mais pour la censure de Dieudonné », le Lab, Europe1, 12 octobre 2017 (lire en ligne)


« Vous voulez que je me mette au garde-à-vous et que je me mette à chanter la Marseillaise? [...] Je ne me lève pas le matin en disant vive la France. »

  • « "Vive la France" : une députée de La France insoumise attaquée », 6MEDIAS, Le Point, 23 juin 2017 (lire en ligne)


« La pratique de la non-mixité n’est pas dangereuse dans le sens où c’est une pratique qui répond, à un moment donné, à des besoins d’une catégorie. »

  • « «La pratique de la non-mixité raciale n'est pas dangereuse», affirme la députée insoumise Danièle Obono », H. B., 20minutes, 24 novembre 2017 (lire en ligne)


Sa nébuleuse