Dominique Sopo

Il a dit

« Qu’il y ait des personnes d’origine maghrébine ou africaine qui soient racistes, bin évidemment, puisque le racisme n’a pas de frontières. Donc c’est toujours ce qu’on a dit d’ailleurs à SOS-Racisme, puisque l’antiracisme n’est pas un corporatisme racial. »

  • « Carrément Brunet », RMC, 15 juillet 2011


« Ensuite, qu’il y ait des personnes qui soient prises pour cibles éventuellement parce qu’elles sont de telle ou telle origine et y compris parce qu’elles sont blanches, évidemment que cela existe. »

  • « Carrément Brunet », RMC, 15 juillet 2011


« Donc en l’occurrence, la loi et la jurisprudence déterminent dans le pays le fait qu’il y a des catégories de populations qui sont susceptibles d’être en situation de faiblesse, notamment lorsqu’elles sont en minorité. Et ce sont ces catégories de populations qui vont pouvoir revendiquer en général le fait d’avoir été agressées au titre de la race, de la religion, etc. etc. La notion de racisme anti-blanc ne rentre évidemment pas dans cette philosophie jurisprudentielle et qui existe aujourd’hui. Monsieur Robin, faites peut-être un peu des cours de droit, peut-être que cela vous apprendra à savoir pourquoi, j’allais dire, cela existe dans notre pays. »

  • « Carrément Brunet », RMC, 15 juillet 2011


« On va dire les choses clairement, le racisme anti-blancs est une notion qui a été forgée par l’extrême-droite et par le Front National depuis des années, et ça c’est pas de la caricature, ce sont des faits. »

  • « Carrément Brunet », RMC, 15 juillet 2011

Sa nébuleuse