Jean-Christophe Cambadélis

Il a dit

Currently your browser does not use a PDF plugin. You may however download the PDF file instead.

« Je me dis que si jamais le PS venait à disparaître, la République perdrait sa meilleure défense. Je crois que sans ce parti, la France perdrait plus qu’un parti. La France perdrait en humanité et les Français perdraient espoir. Oui sans ce parti, la France ne serait plus la France. »


« Les socialistes sont pour le traitement républicain de l’immigration. Le traitement républicain nécessite d’offrir le droit d’asile et d’exercer la solidarité en France et dans les pays d’origine. Le traitement républicain c’est dire que s’installer où on veut, quand on veut, comme on veut n’est pas un droit. Mais la solidarité, l’asile sont des droits, des droits qu’il faut respecter.


« Assez de cette Europe forteresse ! Assez de cette Méditerranée cimetière, il faut un monde solidaire ! Puisque le Nord ne peut pas accueillir toute la misère du monde, qu’il aide ses frères humains à participer à la création et au partage de toutes les richesses du monde ! »


« Nous voulons maintenant que la France soit une grande nation d'accueil. Nous voulons faire la France sans se fermer au monde. »


« [...] pour les socialistes, la religion de l’Islam, comme les autres religions, est partie prenante de notre pays et de notre République. »

« Ce qui court sur la toile illustre la dérive des continents entre une partie de la jeunesse d’origine musulmane qui ne supporte plus l’ignorance, la stigmatisation, et une partie de la France qui refuse de se reconnaître dans le métissage. »


« Derrière le refus du droit de vote, il y a la hantise du métissage, de la perte de l’identité française. La France garde son identité quand elle conquiert des droits et la perd quand elle se referme sur une nostalgie [...]. Nous n’abandonnerons pas ! Nous voulons le vote des étrangers. »

Sa nébuleuse