Jean-François Kahn

Il a dit

« [Les électeurs du Front National] sont très cons : ce qui les caractérise, c’est leur idiotie totale, c’est leur inculture. Ce sont de pauvres gens. Si on les éduque, si on leur apprend à comprendre, on fera baisser le Front national. Plus il y aura de cons incultes, plus il y aura de sympathisants du Front national. [...] Le vote Front national est un vote délinquant. »

  • Que faire de l’extrême droite, éd. Éditions du Parti républicain, 1988


« De Céline à Drieu en passant par Rebatet et Brasillach, la liste est longue, hélas !, de ces dérapages intellectuels que capta la fureur parce que la raison ne les contrôlait plus. Pauwels est lu par un bon million de personnes qui constituent ce qu'à tort ou à raison on appelle l'élite sociale. Dans ces conditions il ne dérive pas tout seul. Il entraîne toute une population dans sa dérive. Il ne devient pas fou, il rend fou. »

  • En réaction à l'éditorial du Figaro Magazine de Louis Pauwels, « Le Monome des zombies » du 6 décembre 1986, L'Événement du jeudi, 18 décembre 1986


« L'idéologie du Front national n'est, ni plus ni moins, que la copie de celle que véhiculait le mouvement fasciste européen dans les années trente. »

  • Le Matin, 9 septembre 1983

Sa nébuleuse