Julia Kristeva

Elle a dit

« Je suis une très rares femmes dont l'homosexualité est complètement analysée. Je ne puis donc être jalouse. Une autre femme ne me fait pas peur ni ne m'excite, sauf lorsqu'il s'agit de mon propre choix. »

  • L'Événement du jeudi, 27 mai 1999


« Je suis une victime du communisme, mais c'est aussi une culture du communisme qui m'a appris à vivre librement dans le communisme. »


« Le socialisme chinois a donné un idéal au "moi" féminin, à tel point qu'on peut se demander si l'idéal du moi socialiste n'est pas fait pour les femmes. »

  • Des Chinoises, éd. Éditions Des Femmes, 1974


« [certains phénomènes] laissent penser que la voie est prise en Chine pour un socialisme sans Dieu et sans Homme. De quoi accompagner à distance la renaissance inouïe, et encore pleine de risques, d'une nouvelle humanité, qui s'amorce ici-même. »

  • Des Chinoises, éd. Éditions Des Femmes, 1974

Sa nébuleuse