Marwan Muhammad

Il a dit

« Il n’y a pas “d’antisémitisme musulman”, tout comme il n’y a pas “d’islamophobie juive”. Il y a par contre des comportements et des actes antisémites, parmi lesquels certains sont commis (aussi et entre autres) par des musulmans. Et il y a des comportements et des actes islamophobes, parmi lesquels certains sont commis (aussi et entre autres) par des juifs... »

  • « L'islamophobie ne sera jamais une réponse à l'antisémitisme », Marwan Muhammad, Mediapart, 23 avril 2018 (lire en ligne)


« Le terrorisme et l’extrémisme violent ne peuvent ni ne doivent être associés à aucune race, ethnicité, nationalité ou religion »

  • « L'islamophobie ne sera jamais une réponse à l'antisémitisme », Marwan Muhammad, Mediapart, 23 avril 2018 (lire en ligne)


« Sur cette question comme sur d’autres, la démarche de Tariq Ramadan est d’avoir une visée progressiste, tout en cherchant à réformer l’approche que les musulmans ont de leurs références, sans jamais trahir le texte. »


« L'islam est UNE religion française. Le foulard est UN vêtement français. Mohamed est UN prénom français. Du bon usage des pronoms indéfinis. »

  • Twitter, 31 octobre 2016


« Il n'y a pas de burka en France »


« Je ne condamne pas la polygamie »


« Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir-là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’identité française. »

  • Propos de Marwan Muhammad à la mosquée d’Orly en août 2011, Cultures, métissages et paranoïa, Albert Le Dorze, éd. L'Harmattan, 2014, p. 284


« [En France, ndlr] on mitraille des mosquées et on viole des femmes le jour de l'Aid »

« Il n’y a pas d’exception culturelle française qui justifierait le racisme et l’islamophobie. »


« Si tu penses que la police n’est pas là pour te protéger mais pour te réprimer, que l’intégration veut nous désintégrer, si tu soupçonnes les médias de nous manipuler alors nous sommes frères. »


« Si tu en as marre de devoir toujours tout prouver, que tu ne veux plus te renier pour te sentir accepté, que tu refuses de diluer l’Islam pour passer modéré alors nous sommes frères. »

Sa nébuleuse