Michel Foucault

Il a dit

« [À propos de la révolution iranienne] C'est l'insurrection d'hommes aux mains nues qui veulent soulever le poids formidable qui pèse sur chacun de nous, mais plus particulièrement, sur eux, ces laboureurs du pétrole, ces paysans aux frontières des empires : le poids de l'ordre du monde entier. C'est peut-être la première grande insurrection contre les systèmes planétaires, la forme la plus moderne de la révolte et la plus folle. »

  • « Il mitico capo della rivolta dell’Iran » [« Le chef mythique de la révolte de l'Iran »], Corriere della sera, vol. 103, n° 279, 26 novembre 1978, pp. 1-2
Michel Foucault lors d'une manifestation en faveur des immigrés, Paris, 1973

« Nul de nous n’est sûr d’échapper à la prison. Aujourd’hui moins que jamais. Sur notre vie de tous les jours, le quadrillage policier se resserre : dans la rue et sur les routes ; autour des étrangers et des jeunes ; le délit d’opinion est réapparu : les mesures antidrogues multiplient l’arbitraire. Nous sommes sous le signe de la « garde à vue ». »

  • Conférence de presse à la chapelle Saint-Bernard (Paris, 15ème) pour la création du Groupe d’information sur les prisons (GIP), texte cosigné par Jean-Marie Domenach et Pierre Vidal-Nacquet, 8 février 1971


« Il s’agirait de savoir si la volonté de vérité n’exerce pas, par rapport au discours, un rôle d’exclusion analogue à celui que peut jouer l’opposition de la folie et de la raison, ou le système des interdits. Autrement dit, il s’agirait de savoir si la volonté de vérité n’est pas aussi profondément historique que n’importe quel autre système d’exclusion ; si elle n’est pas arbitraire comme eux en sa racine ; si elle n’est pas modifiable comme eux au cours de l’histoire »

  • Leçons sur la volonté de savoir, éd. Gallimard-Seuil, 2011 [1re éd. : 1971]

Sa nébuleuse