Michel Wieviorka

Il a dit

« Contrairement à une idée reçue, l’islam n’est pas le point de départ, ni la cause ou la détermination de cette double haine, mais plutôt son aboutissement. Et s’il faut en rechercher les sources, il faut plutôt se pencher sur l’échec de l’Occident à faire valoir ses valeurs, ses modèles. »