Ministère de l'Éducation nationale

Ils ont dit

« Les migrations de remplacements pourraient faire partie des réponses de l'Europe à sa situation démographique. »

  • Note de Philippe Sargues, Institut national d'études démographiques (Ined), Population et Société, avril 2016


« [Je ne vois] aucun inconvénient à la polygamie, ni à l'inceste, ni au mariage avec les animaux s'il y a consentement mutuel, ce qui est plus compliqué avec les animaux... Loin de s’achever aujourd’hui, les politiques minoritaires ouvrent une brèche dans laquelle il importe de s’engouffrer pour repenser l’ordre sexuel et social. »

  • Ruwen Ogien, directeur de recherches au CNRS, lors du colloque à l’EHESS d’Angers le 8 avril 2013 dans le cadre de la Journée d’étude IRIS sur le thème « Au-delà du mariage : de l’égalité des droits à la critique des normes », cité dans le magazine « Famille chrétienne », n° 1844, 24 mai 2013, p. 11


« Le droit à l’adoption pour les couples homosexuels repose sur une filiation fondée sur la volonté individuelle, et la volonté n’a pas de sexe… »

  • Daniel Borillo, audition au Sénat, 14 février 2013


« Revendiquer l’égalité de tous les individus quels que soient leur sexe et leur orientation sexuelle c’est déconstruire la complémentarité des sexes et donc reconstruire de nouveaux fondements républicains [...] Il s’agit donc de déconstruire la complémentarité des sexes pour transformer en profondeur la société. »

  • Réjane Sénac, chercheur au CNRS affectée au Centre de Recherches Politiques de Sciences Po (CEVIPOF), enseignante à Sciences-Po Paris et à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, source rapport du SNUipp, pp. 24-25


« [...] je me suis retrouvé en porte-à-faux avec l’attitude traditionnelle française selon laquelle il n’y avait pas de différence de race ou de religion. Certes, il ne devrait pas y en avoir, du point de vue de l’égalité politique, mais ces différences existent dans la réalité. »

  • Hugues Lagrange, propos recueillis par Tirthankar Chanda, RFI, 16 avril 2013


« La police est perçue comme un corps étranger. »

  • Didier Lapeyronnie, Le Progrès, 15 août 2012


« Les jeunes Noirs français issus de l'immigration africaine, sont, à conditions sociales égales, 3 à 4 fois plus souvent mis en cause en tant qu'auteurs de délits que les autochtones. Ceux qui sont éduqués dans des familles maghrébines, deux fois plus. »


« Tout cela [les gènes] a un contenu idéologique considérable ! Il n'y a pas de gène de l'infidélité. De quoi parle-t-on vraiment ? Si on veut dire qu'il y a des gènes qui influent sur le comportement, c'est évidemment faux [...] Maintenant, est ce qu'un comportement est lié à un gène ? La réponse est non. On sait très bien que dans l'espèce humaine, des personnes ayant les mêmes chromosomes et le même déterminisme sexuels peuvent être indifféremment hétérosexuelles ou homosexuelles, d'une chasteté complète, ou, au contraire, d'une avidité sexuelle fantastique. »

  • Axel Kahn, Kromozom, octobre 1999


« La laïcité est d'abord philosophique. Elle commence quand une société s'organise politiquement sans recours à une transcendance. Toutes les croyances peuvent s'exercer à condition qu'elles ne prétendent pas à participer à l'organisation temporelle des choses [...] la laïcité, c'est un combat, parce qu'elle est toujours menacée, toujours attaquée. »

  • Roger Lesgards, déclarations tenues lors du premier Forum national de la citoyenneté associative en commun avec la Ligue de l'enseignement, octobre 1996


« Qu'il s'agisse de l'avortement, de la contraception, du travail, il faut penser de pair égalité et liberté. »


« Je me revois sur les toits d'une maison en bas du boulevard Saint-Germain [...]. Je me revois également en train de fuire dans les champs pour échapper à la police devant Renault-Flins [...]. Le mouvement féministe va naître à côté du gauchisme, du maoïsme et du "spontanéisme" en particulier. Nous nous faisons engueuler et traiter de bourgeoises tant pas la CGT ou le PCF que par les trotskistes, on nous assène qu'on n'a rien compris à la lutte des classes, n'empêche, le mouvement féministe prend forme. C'est une importante retombée de mai 1968. »


« C'est au MLF [Mouvement de libération des femmes] que j'ai trouvé, à 20 ans, l'épanouissement de ma féminité. »

  • Geneviève Fraisse, L'Événement du jeudi, 29 avril 1995


« Je suis socialiste avant d'être recteur. »

  • Michèle Gendreau-Massaloux, alors recteur de l'académie d'Orléans-Tours, Le Figaro, 20 mai 1989