Patrick Braouezec

Il a dit

« J’ai été instituteur 20 ans. J’ai eu des élèves de toutes les nationalités. A aucun moment, je n’ai eu comme objectif de les intégrer, de leur faire perdre une partie de leur identité. [...] »

  • « Du Grain à moudre », France Culture, 2009

« Derrière ce débat de comptoir [sur l'identité], je vois bien le béret et la baguette de pain, les lieux communs, le populisme [...] Notre identité nationale est en train de s’enrichir de toutes nos différences. On se nourrit tous de nos différences, on se tolère. [...] »

  • « Du Grain à moudre », France Culture, 2009

« Je me reconnais dans un vivre-ensemble avec des gens très différents de moi. C’est comme dans Le Petit Prince, il faut s’apprivoiser. Mais c’est donnant-donnant. On se mélange ! »

  • « Du Grain à moudre », France Culture, 2009

« Moi j’ai une identité nationale, je n’y suis pour rien, je suis né français. Ce n’est pas de ma faute, c’est la faute de mes parents. »

  • « Du Grain à moudre », France Culture, 2009

Sa nébuleuse