Philippe Val

Il a dit

« Bien que je ne sois pas juif, je me sens citoyen d’Israël »

  • « Philippe Val : « Bien que je ne sois pas juif, je me sens citoyen d’Israël » », Noémie Halioua, Actualité juive, 4 avril 2017 (lire en ligne)


« Le fait que le prix Pulitzer ait été attribué aux journalises qui ont révélé l’affaire Snowden est le symbole de la crise de la presse car Snowden est un traître à la démocratie. »


« À part ceux qui ne l’utilisent [Internet] que pour bander, gagner en bourse et échanger du courrier électronique, qui est prêt à dépenser de l’argent à fonds perdus pour avoir son petit site personnel ? Des tarés, des maniaques, des fanatiques, des mégalomanes, des paranoïaques, des nazis, des délateurs, qui trouvent là un moyen de diffuser mondialement leurs délires, leurs haines, ou leurs obsessions. Internet, c’est la Kommandantur du monde ultralibéral. C’est là où, sans preuve, anonymement, sous pseudonyme, on diffame, on fait naître des rumeurs, on dénonce sans aucun contrôle et en toute impunité. Vivre sous l’Occupation devait être un cauchemar. On pouvait se faire arrêter à tout moment sur dénonciation d’un voisin qui avait envoyé une lettre anonyme à la Gestapo. Internet offre à tous les collabos de la planète la jouissance impunie de faire payer aux autres leur impuissance et leur médiocrité. C’est la réalité inespérée d’un rêve pour toutes les dictatures de l’avenir. »

  • « Internet : la Kommandanture libérale », Charlie Hebdo, 10 janvier 2001


« On a appris la semaine dernière que les milices [serbes] ne se contentaient pas de tuer sous les yeux des victimes leur animaux familiers, chiens et chats, mais qu'ils faisaient boire de l’acide sulfurique aux enfants pour voir ce que ça fait. »


« Faut-il intervenir ? Oui. Toute discussion sur ce point est vaine. Il s’agit d’un principe et les principes ne se négocient pas. Au-dessus de tout, il y a les droits de l’Homme. Tout manquement à cet impératif catégorique, pour raison d’État ou raison idéologique, toute remise à plus tard de son application est irrecevable [...] Il a fallu choisir entre la victime, de toute évidence la population kosovare, et le bourreau, les milices et l’armée serbe [...] Tous les paradoxes, toute la rhétorique, parfois bien jésuite, de l’extrême gauche et du pacifisme n’y peuvent pas grand-chose, et ne font qu’alimenter un fonds de commerce dont l’opposition à l’Amérique est le produit d’appel. C’est un peu court. Pour ne pas dire un peu con. »

  • « Va-t-en guerre contre va-t-en paix», Charlie Hebdo, 14 avril 1999


« Il n’y pas de débat entre ceux qui vont à la messe, et ceux qui vont aux putes parce que généralement, ceux qui vont à la messe sont ceux qui vont aux putes. »

  • « Comme un lundi », TF1, 2 octobre 1995

Sa nébuleuse