Rokhaya Diallo

Elle a dit

« Nous devons changer la perception que le peuple Français a de lui-même. Ce n’est plus un pays blanc et chrétien et c'est quelque chose qui doit vraiment être pensé. Le récit devrait être changé. »


« La France a un problème profond de racisme institutionnel. »


« Dans les années 1980, le Figaro Magazine titrait en une, sous l’effigie d’une Marianne voilée : "Serons nous encore Français dans 30 ans" [...] Ma réponse est oui. Nous sommes Français et nous sommes la France. Ce "nous" c’est un "nous" composite [...] multicolore, issu de quartiers populaires et multiculturel, il est l’avenir de la France. Nous entendons reprendre en main notre pays »

  • À nous la France, éd. Michel Lafont, 2017


« La France a changé, et je suis la première à m’en réjouir. Ma France c’est aussi, une France de bronzés, de chevelures frisées et de noms difficiles à prononcer. Qui ne l’aime pas peut dès lors s’appliquer à lui-même une fameuse injonction : la quitter »

  • À nous la France, éd. Michel Lafont, 2017


« [...] je me bats pour que les femmes puissent disposer de leur corps c’est-à-dire se voiler ou se prostituer. »

  • « "On projette l’image de l’esclave soumis sur les noirs de France" », Daphné Mongibeaux, Paris Match, 9 mai 2015 (lire en ligne)


« Je crois que l’assimilation est un mythe. On ne peut pas demander aux gens de se rendre invisibles sous prétexte d’assimilation. De plus en plus de noirs n’ont pas honte d’être qui ils sont : de porter leurs cheveux crépus, d’être noirs foncés, ni de porter des prénoms africains. »

  • « "On projette l’image de l’esclave soumis sur les noirs de France" », Daphné Mongibeaux, Paris Match, 9 mai 2015 (lire en ligne)


« Discrimination positive ? Moi je parle d'action positive. »


« Il y a un monopole de la parole des artistes blancs sur ces questions [de représentation des noirs] »


« On voit bien que la gauche est dominée par des personnes qui sont blanches. »


« Ce ne sont pas les minorités qui devraient quitter la France où ils sont chez eux, mais ceux qui ne supportent pas de les côtoyer dans ce pays »


« Les immigrés payent les retraites des Français de souche »

  • Canal+, 7 avril 2012


« Mohamed est un nom éminemment français que l’on devrait retrouver sur les bols »

  • RTL, 5 avril 2012


En France, « il n'y a pas plus d'étrangers aujourd'hui qu'hier, en proportion »

  • RTL, 11 mars 2012


« Nous n’avons ni l’intention de nous "intégrer" ni celle de nous "assimiler" »

  • « Français d'origine étrangère, nous refusons d'être la variable d'ajustement de l'élection présidentielle », Rokhaya Diallo, Faïza Guene, Alice Diop, Disiz, Maboula Soumahoro, Ridan, Sid Rouis, Marc Chebsun, Fatou Diome, Ofer Bronchtein, Gilles Sokoudjou, Le Monde, 4 mai 2012 (lire en ligne)


« Il n'y a pas lieu de s'apitoyer sur les journalistes de Charlie Hebdo »

  • « Appel pour la défense de la liberté d’expression, contre le soutien à charlie hebdo ! », Les mots sont importants, 5 novembre 2011

« Ce que dit Ben Laden n'est pas faux »

  • RTL, 27 octobre 2010


« La police est une force d'occupation »

  • CNews, 23 juin 2010


« A Villiers-le-Bel, les 25 et 26 novembre 2007, un renversement s’est produit : ces gamins que la police s’amuse de mois en mois à shooter ont à leur tour pris leurs aises avec ceux qui les ciblent. Ces quartiers submergés par une occupation devenue militaire ont, un temps, submergé les forces d’occupation. Les roueurs ont été roués. L’espace de deux soirées, la peur a changé de camp. »



« La jeunesse en France dans sa grande partie pratique l’islam »

  • RTL, 6 décembre 2009


« L'islam fait partie de notre identité [française] »

  • RTL, 6 décembre 2009